Bizarre, bizarre

Imprimer
Créé le 3 août 2012

Comme vous l'avez certainement vu en page "Jardins visités" nous avons passé une année au Maroc et dans ce magnifique pays, il est une chose qui me surprend et même, m'agace sérieusement. Je ne résiste pas à vous faire partager ce désagrément.

 

A peine les graminées des massifs (souvent des pennisetums) déploient-elles leurs épis souples dans le vent que les jardiniers s'acharnent sur elles à grands coups de cisaille ! 

 

Il en résulte des "trognons" secs, espacés les uns des autres par des portions de terre nue, ce qui donne un aspect chétif et misérable à ces plantes jusque là ondulantes et épanouies.

 

C'est vraiment dommage ...

 

Avant  Après

 

Même s'il est vrai que rapidement en deux, trois semaines la nature reprend ses aises !